Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Carnets de Steiner Le blog d'un artiste peintre qui ne sait pas où il va, mais qui y va quand même. Mes humeurs, mon travail en cours, mais également des informations sur la technique et le processus créatif.

Série grise, suite

Narcisse Steiner

Je ne suis pas hyper motivé pour écrire en ce moment, j'admet que c'est plus la flemme qu'autre chose. 

Cela dit, ça ne m'a pas empêché de peindre, voici donc la suite de la série "métal".

 

metal4

54x73

 

 

Metal5

54x73

 

 

Metal6-copie-1.JPG

54x73

 

 

Je regrette juste que les photos ne soient pas à la hauteur du travail réel, notamment à cause de l'utilisation de touches de peinture métallique qui ne se perçoivent absolument pas sur ces images. Une raison de plus pour avoir envie de les voir en vrai, j'imagine...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

Oscar 24/07/2010 19:11


Fatigue: ouaip! Mais il me semble qu'elle ne comporte pas que ce bienfait "négatif" (sélection) mais qu'elle puisse agir comme une sorte de drogue ou d'état second:

par exemple quand j'étais sur le point de m'endormir il m'est arrivé d'avoir une inspiration et si j'étais pas trop crevé... et paresseux justement, je me précipitais sur un stylo et une feuille de
papier pour noter parfois quelque chose dont je n'aurais pas pu produire l'équivalent bien réveillé, frais et dispos!....


Oscar 24/07/2010 18:24


Pour le texte qui accompagne les peintures: POP!POP!, pas de fausse modestie: si la flemme se traduit chez toi par des réalisations comme celle-là, j'en redemande!

(A moins que certains états de fatigue, pour ne pas dire de torpeur, ne favorisent justement la création?) Plus d'une fois il m'est arrivé de me poser cette question...


Narcisse Steiner 24/07/2010 18:49



C'est pas de la fausse modestie, ce sont les faits. Ma flemme s'applique surtout aux article que je pourrais (devrais...) écrire, mais quand il s'agit de peindre, c'est généralement le manque
d'inspiration qui entre en jeu, rarement la flemme caractérisée.


Je suis assez d'accord avec toi sur l'état de fatigue qui influence sur la création. Il me semble que, d'un point de vue plus large, c'est un phénomène appliqué dns certains arts martiaux:
l'économie du mouvement. En résumé, lorsqu'on est fatigué, on va à l'essentiel, l'énergie est donc utilisée au plus juste.


 


Je pense que ça peut s'appliquer à la création: si je suis fatigué, il est possible que je cherche à aller droit au but. Le paradoxe, c'est que ça demande malgré tout un effort de concentration
bien pénible lorsqu'on est crevé...



stoni 23/07/2010 19:37


toujours très bien... je ne sais pas que dire de plus.

au fait, j'ai vu que tu lisais des livres de vampires. j'ai découvert une série TV plutôt marrante, "true blood", avec des vampires justement. ça a RIEN A VOIR avec buffy... t'as déjà regardé ?


Narcisse Steiner 24/07/2010 01:51



Yep, j'ai regardé ça avec Zelda y'a quelques mois, c'est plutôt divertissant. C'est pas la série du siècle mais j'avoue avoir été séduit par le postulat de base.


J'ai pas lu les romans par contre, et ne pense pas le faire, malgré le fait que je préfère voir les vampires en littérature qu'à l'écran...