Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Carnets de Steiner Le blog d'un artiste peintre qui ne sait pas où il va, mais qui y va quand même. Mes humeurs, mon travail en cours, mais également des informations sur la technique et le processus créatif.

Le pro de la crastination

Narcisse Steiner
Bon, voilà, allons-y. Un commentaire du camarade Stoni m'a fait sortir de ma létargie bloggesque-bloggique. Rien à dire? Non, pas vraiment. Dans ma réponse à son commentaire, où mon camarade co(mmuniste)-bloggueur, lequel s'inquiétait de mon passage de l'arme à gauche (si tant est qu'on puisse me coller plus à gauche encore), j'évoquais brièvement les vicisssitudes (j'aime bien ce mot, je suis content de pouvoir le placer quelque part) de mon retour au labeur (voir les commentaires sur "Nonirisme"), vicissitudes qui me donnaient un excellent prétexte pour laisser ce blog à l'abandon pour la troisième fois.
Trève de complainte contre-productive, revenons-en à nos moutons: n'ai-je donc rien d'un tant soit peu intéressant à noter ici-bas? Ben... bof quoi.

Si je me force, je pourrais évoquer mon passage au tout-numérique.

Avec ma première paye, je me suis offert une tablette graphique. Pas le haut de gamme, pas du Wacom, marque par laquelle ne jure - à juste titre - tout graphiste-dessineux-illustrateux digne de ce nom; que nenni, je n'ai pas cette prétention et je me contente d'une tablette de marque Aiptek, format A4. Outre ces considérations bassement matérielles, je dois dire que cet outil est une sorte de Saint Graal de n'importe quel péon qui aime, même de loin, le gribouillage.
La tablette graphique! Un outil vraiment formidable, sans doute la seule réelle avancée en matière d'expression graphique depuis la mise en tube de la peinture à l'huile. En terme d'illustration en tout cas, c'est, à mon sens, l'Indispensable. Bien entendu, le rendu d'une peinture digitale n'aura jamais le charme d'une gouache ou d'une aquarelle (je cite ces deux médiums car, selon moi, il sont les plus utilisés dans le travail illustratif pur) mais offre une flexibilité et un panel d'effets que le mot "praticité" ne parvient même pas à exprimer l'étendue des possibilités d'une tablette graphique.

Bref, tout ça pour dire que je ne suis pas resté à me mettre les pouces dans le sphincter anal en attendant que ce blog prenne la poussière; non, j'ai pas mal gribouillé. J'ai pas mal joué, aussi, j'avoue. Je suis tombé dans le piège, dans le travers que je critiquais encore ouvertement lors d'une des dernière discussion avec mon ami Marc Thorpe, personnage "addictable" au possible à tout ce qui capable de vous créer une dépendance, j'ai nommé le jeu vidéo. Et oui, je le reconnais, ma diatribe, mon plaidoyer même, avait des relents de prophétie: après avoir investi dans mon nouveau PC, j'ai lamentablement craqué.
Vous vous demandiez ce que faisait Narcisse? Ben voilà, il jouait (et joue encore) à, je cite, Oblivion (acheté avant même le PC), Splinter Cell Double Agent, Supreme Commander, Dawn of War II et est encore scotché sur Stalker. Bah oui, je sais, c'est pas les plus récents, mais j'ai pas loin de cinq années d'abstinence vidéoludique à rattraper.
Alors oui, je perd mon temps à jouer au lieu de peindre, écrire ou je ne sais quoi d'autre qu'on peut même de loin taxer d'intelligent et c'est pour cette simple et bonne raison que je ne donne pas de nouvelle.

J'en connais plus d'un qui, demain ou lundi, consultera ses flux RSS et constatera avec suprise que non, je ne suis pas totalement mort (je bouge encore un peu).

Et si maintenant, je dressais la liste des articles en retard? Parce que c'est pas tout ça, mais ça reste un blog sur mon travail, mes idées, mes concepts, mes aancées, mes humeurs, mes réusssites, mes échecs d'ordre artistiques, créés comme lus, vus ou ressentis; je devrais donc faire l'effort de consigner, comme le veux le concept même des Carnets de Steiner, ce vécu tout subjectif.
Je disais donc, j'ai quelques articles qui me trottent dans la tête depuis un moment, je cite:

Rubrique "Fiche de lecture" (j'ai quelques ouvrages de retard):

- La mort peut danser de Jean-Marc Ligny;
- Des millards de tapis de cheveux de Andreas Eschbach;
- Heu... je crois que j'ai pas lu autre chose de terriblement marquant ces dernières semaines... à voir, donc.

Rubrique "Masturbation Mentale":

Bon, là je pourrais en faire des caisses si je n'étais pas retenu par le sentiment de faire du remplissage, comme dirait n'importe quel éditeur. Admettons, je pourrais disserter sur:
- Pourquoi j'ai l'impression de faire des dessin plus aboutis pendant mes heures de travail, sur mes coins de cahier et des bouts de feuilles volantes, que lorsque je travaille pendant mon temps libre et normalement dédié à la création;
- Pourquoi certains facteurs me détournent avec une facilité innomable de mon travail de création (en gros, un article sur la procrastination...)
- Une théorie bancale sur la dynamique du groupe dans les milieux socio-professionnels, ou pourquoi je ne me sentirais jamais à ma place dans quelque milieu que ce soit...

Rubrique "Techniques et expériences":

-Une bonne couche sur la Sainte Tablette Graphique, classique mais je crois que j'ai un truc à régler avec ça....
Et ce serait déjà bien.

Pour les autres pages à blabla, bah, rien ne me vient comme ça. Peut être pondre un article sur mon "roman" qui brille par la stabilité de son avancée: pas une ligne depuis septembre. Là dessus, je crois que Stoni m'a devancé: la peur.

Bien, bien. Je tiens à préciser que ma moitié est actuellement en "vacance" dans sa contrée natale d'Helvetia et que cet article de remise à flot a été grandement provoqué par trois facteurs: le commentaire de Stoni qui se demandait si ça sentait le mort chez moi, ma solitude et mon état d'ébriété tout relatif suite à un passage à la cave du copain et au moules-frites-bière, respectable au demeurrant, du Canon des Gobelins. Vous fermerez donc les yeux sur les fautes de frappe et autres aberrations syntaxiques.

Sur ce, j'ose vous dire à bientôt.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

stoni 22/02/2010 12:08


Putain je suis trop fort j'ai réussi à te faire écrire des articles, et en plus j'ai réjoui les deux commentateurs ci-dessus !!!

Tu as vu sur l'article wikipédia de procrastination ils disent que c'est parce que tu es perfectionniste !!!

Faut pas te flageller si tu joues plus aux jeux que tu ne crées en ce moment. De mon côté comme je suis plus trop jeux vidéo (je l'ai été dans mon enfance, mais c'est game over à présent), j'ai
découvert la série Malcolm que je regarde un peu trop souvent les apres midi quand je devrais bosser...

Ah oui puis je vais voir des potes, ma famille, je lis...

non mais je bosse des fois aussi !!

j'aimerais bien lire l'article sur les dynamiques de groupe au travail où tu ne trouveras jamais ta place.
(moi non plus je ne l'ai jamais trouvée. cela dit ça me force à évoluer dans l'infrastructural, le principe de réalité, et à utiliser des concepts opératoires simples.)
en plus si j'ai tout compris tu es vendeur dans un magasin. tu es dans le tertiaire. c'est le plus horrible endroit pour travailler quand tu es artiste.
depuis que je suis ouvrier ça va mieux, personnellement. tu es beaucoup moins dans les relations intersubjectives, tu es un simple exécutant, tu fais ce qu'on te dit de faire, tu te poses pas de
questions. franchement c'est très relaxant.

ce qui est aussi très dur c'est que, si t'es en CDD, t'as pas de congés !!!

ça me console de voir que ta moitié est partie, car la mienne (le mien) s'apprête à partir six jours en déplacement professionnel. je suis dans un état lamentable. c'est terrible. je compte donc
écrire un article histoire de sublimer la chose : "l'hyperromantique radical qui essayait d'être hyperréaliste radical". j'en ai marre de l'amour. c'est trop dur quand il s'en va, ce con !!

bref.


pictoneo 21/02/2010 22:33


donc on ressort vivant des jeux ?? bonne nouvelle !! ...a bientot d'en voir plus, peut-être !


Maidy 21/02/2010 15:48


Il est vraiment ressuscité
Ne le cherchez pas parmis les morts
Il est vivant comme il l'a promis
Allélouïaaaaaaa !

Trève de connerie, je suis contente d'avoir de tes nouvelles. Vraiment. :)