Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Carnets de Steiner Le blog d'un artiste peintre qui ne sait pas où il va, mais qui y va quand même. Mes humeurs, mon travail en cours, mais également des informations sur la technique et le processus créatif.

Erreur de parcours (ou: "Oh mon Dieu, c'est plein de couleurs!")

Narcisse Steiner

En référence à la dernière transmission de Dave Bowman, avant de disparaître dans le Monolithe.

 

J'avais envie d'utiliser mes tubes de couleurs, neufs pour la plupart, et voir ce que je pouvais en tirer. OK, on est loin de mon trip de peindre avec les paluches, mais pour ce travail " de chair", il faut du temps pour les passer à l'huile. Ce sera posté en temps et en heure.

Bref, pour cette toile, j'ai utilisé également de la feuille d'or, ce qui donne un côté déco absolument irrésistible...

Je n'ai pas eu grand plaisir à peindre ça, mais voyons les choses du bon côté: je me suis rendu compte qu'en abstrait, je n'ai aucun sens des couleurs. Autant lorsqu'il s'agit de peindre des figurines ou choisir un ensemble de teintes pour du maquillage, et, par extension, tout ce qui se rapporte à une utilisation de la couleur "appliquée", je m'en sors honorablement; autant pour l'abstrait, je suis complètement dépassé. 

La trop grande liberté que permet l'abstrait devient vite un piège: les couleurs ont leurs vies propres, indépendantes. Aucune "logique" ne vient cadrer les teintes. Je pense que c'est comme tout, ça s'apprend, et ça viendra le moment voulu.

Acrylique sur toile, 65x50. 

 

pleindecouleurs

 

 

Autre chose qui me ressemble un peu plus, je pense. J'entend par là que c'est en adéquation avec mes oeuvres précédentes: on trouve ici mon attrait pour ce qui touche à la ruine, la déliquescence industrielle, la rouille... A bien y regarder, on dirait un HAL passablement dévasté. Je pense que la rouille et la décrépitude seront les moteurs de mes prochains abstraits. Non seulement ça permet la continuité avec mes deux autres séries, mais en plus je peux utiliser des teintes que j'aime (les terres) dans un cadre autre que la figuration.

 

Acrylique sur toile, 81x60

Rust

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

Noon 07/11/2010 21:52


Concernant ta démarche, j'ai répondu dans l'article suivant.
Pour l'or, de toute façon, je ne suis pas du tout là-dedans en ce moment, et mes dernières tentatives de fixation de l'or sur une assiette de gesso se sont soldées par de cuisants échecs.
Pour l'encre, bah c'est pas grave, je n'en manque pas non plus.


Noon 05/11/2010 16:11


Et pourquoi donc que tu serais obligé d'utiliser des tas de couleurs sur tes tableaux ? Hein ? Donne-moi une bonne raison ...
Fais ce vers quoi tu te sens poussé, et uniquement ça.
La rouille ? la terre ? et bien vas-y, roule-toi dedans mais ne te sens pas inconsciemment obligé de faire ceci ou cela. A vouloir tout faire on finit par perdre son temps et ne rien faire du tout.
Et c'est dommage.
An outre, ça t'évitera de gâcher inutilement des feuilles d'or (que je préférerai utiliser pour des enluminures grrrrrr ;-).


Narcisse Steiner 07/11/2010 18:39



Je sais pas, j'avais envie de "rentabiliser" les tubes que j'achète régulièrement sans jamais m'en servir. La plupart venait de mes trips genre "Vagina Dentata" d'il y a quelques mois. 


Je n'ai pas répondu à ton commentaire plus tôt, estimant que ma réponse se trouve dans mon dernier article. 


 


Sinon, la feuille d'or, c'est en fait de la feuille de cuivre doré (mais un peu or cuivré, quoi...), c'est pas bien cher (j'ai le truc sous les yeux, 9,80€ les dix feuilles 14x14). Je pense pas
en avoir l'usage prochainement, si ça peut te dépanner...


Au fait, pendant que j'y pense, j'ai pas trouvé ton encre de Chine, à vrai dire j'ai même pas trouvé de boutiques de beaux-art.... :(