Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Carnets de Steiner Le blog d'un artiste peintre qui ne sait pas où il va, mais qui y va quand même. Mes humeurs, mon travail en cours, mais également des informations sur la technique et le processus créatif.

Crise dactylorectale

Narcisse Steiner

Bon, aller, faut pas déconner non plus. 

En général, lorsque je laisse le blog en friche, c'est parce que je suis dans une période non-créative presque totale. N'ayant rien à dire au sujet de mon travail de peinture, je préfère laisser couler plutôt que de parler pour ne rien dire. 

Je vais être honnête: le fait de bosser pour de vrai me pompe pas mal d'énergie et je préfère procrastiner sur des jeux vidéos et bouquiner plutôt que de peindre. C'est d'autant plus tragique que mon poste de vendeur en fournitures pour artiste m'ouvre des perspectives vraiment intéressantes, grâce à ma curiosité naturelle doublé d'un professionnalisme qui me pousse à tester les produits que je propose à mes clients (ahem...).

 

Trève de justifications stériles: je ne me suis pas reposé sur mes lauriers ces derniers mois. J'ai étoffé mes connaissances et découverts ou approfondi des domaines que je ne pensais pas exploiter dans ma démarche jusqu'ici.

En vrac, car cela mériterait une série d'articles bien disctincts, je me suis lancé dans le volume, à travers le moulage de visage et leurs remodelages. Un domaine extrêment vaste et technique qui me permet de changer un peu de la peinture abstraite, plus personnelle et "intérieure". C'est le résultat de mes vélléités latentes de renouer avec mes anciens hobbies, comme la peinture de figurine et le maquilage. Rien ne se perd, rien ne se créé: tout se transforme. Lavoisier, chimiste de son état, ne pensait probablement pas que ce qui s'applique aux éléments est aussi vrai dans le domaine des arts plastiques. Ayant la flemme de la photo, plusieurs articles seront publiés en temps et en heures à ce sujet, pas à pas à l'appui.

 

Je me suis également remis au dessin à proprement parler, sans réelle volonté de m'astreindre à une technique particulière. Il s'agit d'exploiter d'autres médiums et d'autres outils, comme les feutres à alcool, véritable découverte de ces derniers mois. Ne disposant pas de scanner, je ne l'évoquerais que brièvement et ponctuellement, dans l'unique but d'ajouter des infos sur une technique déjà largement débattue sur Internet. 

 

Concernant la peinture en elle même, je n'avais simplement pas très envie de me relancer dans une série, par manque de motivation autant que d'idées. Il reste quelques toiles en attentes de photos que je me dois de poster ici, datant du mois de février, ou pas loin. Après, plus rien, jusqu'à avant-hier, où dans un regain d'inspiration j'ai repris le pinceau. J'ai peins trois toiles plutôt satisfaisantes. Mon obsession du gris et du noir reprend le dessus, et j'ai le sentiment que c'est un... comment dire? Une marque de fabrique que je dois encore approfondir. 

 

Voilà, pas besoin d'en dire plus pour le moment, mais le plus dur est fait: reprendre contact avec mes Carnets. Mes excuses aux fidèles pour ce long silence.

A très bientôt! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

stoni 16/05/2011 21:19


yeeaaaaah !


Fanch 16/05/2011 08:13


He's aliiiive !! Aliiiive !!