Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Carnets de Steiner Le blog d'un artiste peintre qui ne sait pas où il va, mais qui y va quand même. Mes humeurs, mon travail en cours, mais également des informations sur la technique et le processus créatif.

Je me sens ballonné. Ca doit être le stress des exams.

Narcisse Steiner
Je me sens ballonné. Ca doit être le stress des exams.
Je me sens ballonné. Ca doit être le stress des exams.

Je pars demain en Suisse, rejoindre ma petite amie et pour le travail. Mon "enfant lovecraftien" n'a pas bougé un poil depuis la dernière note. Au moins, quand je le reprendrais en août, je serais sûr de son séchage. Ce séjour sera également l'occasion pour moi et Zelda d'exposer. Elle n'en est pas à sa première expo, mais pour ma part, c'est la première fois que je vais me confronter au regard des autres, nonobstant ce que j'ai montré sur les forums. Je pense qu'il n'est pas nécessaire de préciser que le rendu d'une peinture ne s'apprécie réellement que lorsqu'on l'a sous les yeux. C'est une mini-expo,...

Travail du jour

Narcisse Steiner

Aujourd'hui, j'ai pu reprendre le travail sur mon enfant d'inspiration lovecraftienne. Depuis mon excursion dans l'acrylique, le retour à l'huile met à l'épreuve ma patience. Les deux ou trois jour de séchage entre chaque séance de travail me laissent sur ma faim. Parfois je regrette mon manque de maîtrise de l'acrylique pour avoir un rendu plus lisse que la série Dolls. Mais le plaisir de travailler l'huile compense largement cette frustration: éclat des couleurs, vibration des glacis et précision dans les fondus sans oublier le "prestige" que ce médium garde depuis des années. Je pense néanmoins...

Le peintre de salon

Narcisse Steiner

Depuis que j'évolue dans le milieu de la peinture, j'ai pu distinguer plusieurs types de peintres distincts n'ayant en commun que l'usage du pinceau. D'abord, la mémé qui fait de la peinture comme elle ferait du tricot: sujets souvent fades, insipides, un style mièvre digne des meilleures tapisseries de Huer, la plupart du temps des peintures animalières où le chat et le lion arrivent en bonne place. Un type de peintre pas méchant mais terriblement agaçant puisque largement plébiscité. Ensuite, le peintre maudit. Souvent talentueux, mais désespérément dénué de confiance en lui, le peintre maudit...

Du besoin de reconnaissance

Narcisse Steiner

Il arrive un moment où, quelque soit l'activité que je pratique, je me pose la question de savoir ce que je peux en tirer en dehors de mon propre plaisir. Ca a été le cas pour le DJing. J'ai commencé humblement, presque par hasard. Je suis parti du constat que les playlists qui passaient dans le genre de soirée que je fréquentais était horriblement répétitives, et comme je ne supporte pas les gens qui critiquent tout sans jamais chercher à faire mieux, j'ai sauté sur la première occasion que j'ai eu de passer derrière les platines. J'ai commencé humblement, c'était dans le bar que je fréquente...

De la récurrence d'éléments dans mon travail

Narcisse Steiner

Si je me penche sur une analyse de mes oeuvres, on retrouve presque systématiquement les même symboles. Je ne suis pas prétentieux au point de vouloir décortiquer mon travail comme certains l'ont fait pour Dali ou les autres grand peintres, mais il me parait intéressant de faire un "constat" des codes récurrents dans mon travail. J'aimerais savoir pourquoi je représente ceci ou cela de telle ou telle façon, si ça vient de quelque chose de refoulé ou si c'est une simple question de "style". Je ne suis pas doué pour les représentations fidèles, je ne serais jamais un grand portraitiste. j'ai de toutes...

Retour à l'huile, virage serré

Narcisse Steiner
Retour à l'huile, virage serré
Retour à l'huile, virage serré

Avant-hier, j'ai repris les huiles. Comme je le disais dans l'article précédent, la série Dolls semble terminée. C'est dur de se retrouver face à ce genre de pensée, lorsqu'on sait qu'on a fait le tour de la question, qu'on a tiré le maximum potable d'un concept. Ca nous oblige à revoir sa façon de composer, de créer, et par là même de travailler. Pour moi,chaque nouvelle série, chaque nouvelle idée me permet (ou m'oblige, je ne sais pas) à utiliser une technique différente. Je ne sais aps si c'est une forme de lâcheté, je veux dire, ma façon de peindre les Dolls était apparemment inapplicable...

Ma vie, mon oeuvre, Volume II

Narcisse Steiner

J'aime bien ce sentiment de peupler une terre vierge. Chaque nouveau compte sur n'importe quel type de site est toujours l'occasion de retrouver le plaisir qu'on a au début de chaque nouvelle chose. Tout ça pour dire que je me sens particulièrement en verve et que je vais en profiter pour étaler ma vie dans un second volume. J'en étais resté à ma "fin de carrière" de figuriniste. J'ai oublié de préciser qu'en parallèle, je m'intéressais également à la photomanipulation, mais je n'ai jamais rien fait de très convaincant et c'est reste un "hobby" entre deux figurines. Cette activité ayant été réduite...

Ma vie, mon Oeuvre, Volume I

Narcisse Steiner

Ma vie, mon oeuvre, Volume I Après la brève présentation du blog et de son but, il est temps de s'attaquer à ce qui semble être la partie la plus difficile de l'exercice: parler de moi et de ce que pourrais appeler mon "parcours", bien que je trouve le terme un peu pompeux compte tenu de mon âge. J'ai toujours aimé dessiner, mais je n'en ai jamais fait une passion. Longtemps tourné vers les lettres, je ne m'étais jamais senti la capacité de réaliser de beaux dessins. Je préférais écrire, mais ça n'a jamais été très encourageant, malgré le succès de mes rédactions et dissertations auprès de mes...

Introduction

Narcisse Steiner

NOTE IMPORTANTE: Les articles qui suivent sont tirés de mon ancien blog. Ayant changé de plate-forme, je suis contraint d'antidater les publications de sorte à assurer une logique et une continuité au fil de ces pages. Je m'appelle Narcisse Steiner, plus connu dans la vie réelle sous le nom d'Arnaud Piérié. Je suis né en 1982, à Calais, où je vis toujours, bien malgré moi. Je n'en suis pas à mon premier blog. Au départ, j'étais très réfractaire au concept, puis j'ai fondé Shrapnel Impakt, mon premier blog, ouvertement cynique et décalé, dans le seul but de fusiller par les mots ces petites choses...